exercice


exercice

exercice [ ɛgzɛrsis ] n. m.
XIIIe; lat. exercitium, de exercere
I
1Littér. Action ou moyen d'exercer ou de s'exercer (en vue d'entretenir ou de développer des qualités physiques ou morales). Acquérir une bonne technique par un long, un constant exercice. application, apprentissage, entraînement, 1. travail. « L'exercice des cinq sens veut une initiation particulière » (Baudelaire). Exercice de la mémoire, des facultés intellectuelles. Un exercice de volonté.
2Cour. L'exercice physique : activité physique dont le but est d'améliorer le rendement musculaire ou de maintenir le corps en forme. ⇒ gymnastique, sport.
3Absolt Exercice physique. Faire de l'exercice. Prendre un peu d'exercice. « Le défaut d'exercice est fatal aux enfants [...] quelles lésions profondes [...] une privation continuelle d'air, de mouvement, de gaieté, ne doit-elle pas produire chez les écoliers ? » (Balzac).
Spécialt Entraînement des soldats au maniement des armes et aux mouvements sur le terrain. évolution, instruction, 1. manœuvre. Le lieutenant instructeur fait faire l'exercice à sa section. Aller à l'exercice.
4Un, des exercices. Activité réglée, ensemble de mouvements, d'actions s'exerçant dans un domaine particulier. Exercices de gymnastique. Exercices d'assouplissement à la barre, au sol. Réussir un exercice difficile.
Exercices scolaires : devoirs aux difficultés graduées. Exercices de calcul, de grammaire. Exercices pratiques faits au tableau. « Exercices de style », de R. Queneau. Spécialt Livre, cahier d'exercices, où sont rassemblés des exercices.
Fait de jouer, de chanter des passages musicaux pour assimiler les difficultés. Chanteuse qui fait des exercices. vocalise. Faire des exercices au piano. « est-ce que j'en ai fait, moi, des exercices ? Laissez-moi donc tranquille ! On apprend à jouer en jouant » (A. Gide). Passage écrit dans cette intention. Cahier d'exercices pour le piano. étude.
5Relig. Acte de piété, prière destinée à élever l'âme. « Exercices spirituels », œuvre d'Ignace de Loyola.
II
1(XVe) EXERCICE DE : action d'exercer (4o) en employant, en mettant en usage. L'exercice du pouvoir. « l'exercice des sublimes vertus élève et nourrit le génie » (Rousseau). 1. pratique. « L'exercice de la vie de l'esprit me semble conduire nécessairement à l'universalisme » (Benda). Exercice d'un droit.
2Dr. fisc. Absolt Droit des agents de l'Administration des contributions indirectes de contrôler par des visites les activités donnant lieu à perception. Agents préposés à l'exercice. L'exercice des débits de boissons.
3Dr. comm. Absolt Période comprise entre deux inventaires, deux budgets (souvent une année). Bilan en fin d'exercice. Clôture d'un exercice. Exercice social : période choisie pour l'établissement des comptes d'exploitation et des bilans. — Dr. fin. L'exercice budgétaire ne coïncide pas avec l'année d'exercice du budget, mais est augmenté de la période dite complémentaire nécessaire à l'ordonnancement et au paiement de certains travaux et dépenses.
4 ♦ L'EXERCICE DE : le fait d'exercer (5o) une activité d'ordre professionnel. Exercice d'une profession, d'un métier. Exercice illégal de la médecine. Ce notaire, un vieux bonhomme « qui se faisait gloire de ses vingt années d'exercice en sa charge » (Balzac). Outrage à magistrat dans l'exercice de ses fonctions. — EN EXERCICE : en activité, en service. Entrer en exercice. Président en exercice.
5Fait de pratiquer (un culte). « La République garantit le libre exercice des cultes » (article 1er de la loi du 9 décembre 1905). Édifices consacrés, biens affectés à l'exercice du culte.
⊗ CONTR. 1. Calme, inaction, repos. — Congé, disponibilité, 1. retraite.

exercice nom masculin (latin exercitium) Activité spécialement structurée, adaptée, qui permet de développer les capacités de quelqu'un dans un domaine : Des exercices respiratoires. Problème, devoir, ensemble de questions dans lesquels on a à appliquer ce qui a été appris précédemment dans un cours. Action de se donner du mouvement, de se dépenser physiquement : Vous devriez faire de l'exercice. Action de mettre en pratique une faculté, de faire valoir un droit : L'exercice du pouvoir. Action d'exercer un métier, une activité ; pratique : Condamnation pour exercice illégal de la médecine. Période comprise entre deux inventaires comptables, entre deux budgets. (En France, l'exercice comptable, qui sépare deux bilans, est égal à douze mois, sans qu'il y ait obligation de le faire correspondre à l'année civile.) Contrôle permanent accompli par l'administration des Contributions indirectes chez certains industriels et commerçants pour garantir l'exécution des obligations et formalités imposées par les lois et règlements. ● exercice (expressions) nom masculin (latin exercitium) En exercice, en activité, en fonction. ● exercice (synonymes) nom masculin (latin exercitium) Activité spécialement structurée, adaptée, qui permet de développer les capacités...
Synonymes :
- entraînement
Action de se donner du mouvement, de se dépenser physiquement
Contraires :
- inactivité
Action de mettre en pratique une faculté, de faire valoir...
Synonymes :
Action d' exercer un métier, une activité ; pratique
Synonymes :

exercice
n. m.
d1./d Action d'exercer, de s'exercer. Apprendre qqch par un long exercice.
d2./d Action d'user de qqch. L'exercice d'un droit.
d3./d Action de remplir des fonctions. Dans l'exercice de sa profession.
d4./d Travail propre à exercer (un organe, une faculté). Exercices de rééducation d'un membre malade.
|| Devoir donné aux élèves pour qu'ils s'exercent à faire ce qu'ils ont appris. Exercice de mathématiques.
d5./d Mouvement pour exercer le corps. Vous ne faites pas assez d'exercice.
|| MILIT Action de s'exercer au maniement des armes, à la pratique militaire.
d6./d FIN Période (généralement de 12 mois) comprise entre deux inventaires, entre deux budgets consécutifs. Bilan de fin d'exercice.

⇒EXERCICE, subst. masc.
A.— [Gén. exercice + adj.] Action ou moyen d'exercer ou de s'exercer.
1. [L'exercice est un entraînement phys.] Exercices gymniques, équestres, rythmiques. Une salle spéciale pour les exercices physiques (GIDE, Si le grain, 1924, p. 369) :
1. Moyennant salaire, ce Barrada professait à bord tous les genres d'exercices en usage parmi les matelots : boxe, canne, chausson, avec la gymnastique par-dessus le marché, et le chant, et la danse. Souple comme un clown...
LOTI, Mon frère Yves, 1883, p. 128.
En partic.
Prendre, faire de l'exercice. Le fait de se donner du mouvement. Tu ne prends pas du tout d'exercice, ma chérie (...). C'est épuisant, cinq heures de classe, sans bouger (A. DAUDET, Évangéliste, 1883, p. 145) :
2. Henriette n'avait pas engraissé depuis qu'ils étaient dans le pays, malgré la bonne nourriture et le peu d'exercice qu'elle prenait.
TRIOLET, Prem. accroc, 1945, p. 227.
Faire l'exercice. Entraînement des soldats au maniement des armes et à la manœuvre :
3. On convoquait le ban et l'arrière-ban des jeunes hommes, et la garde mobile à peine réunie, à moitié habillée et non encore armée, faisait l'exercice au camp de Châlons armée des bâtons.
VERLAINE, Œuvres compl., t. 5, Confessions, p. 156.
Faire des exercices. [En parlant de l'entraînement des artistes] Faire des exercices sur le piano, le violon; exercices de vocalise :
4. Je mène ici la plus tranquille et puritaine des existences. Pas d'alcools, pas même de vin, thé, café, etc. Lever à six heures, travail prolongé — gammes et exercices au piano; l'embêtant c'est que depuis que mon travail va bien, le dormir va mal.
GIDE, Corresp. [avec Valéry], 1899, p. 349.
2. [L'exercice est un entraînement moral, intellectuel ou spirituel] Exercice de mémoire, de style. Les sens se cultivent par l'exercice (CABANIS, Rapp. phys. et mor., t. 1, 1808, p. 181) :
5. Tout le temps de la soupe, elle resta là. Il aimait ces menus exercices de volonté, qui lui faisaient savoir si tout en lui fonctionnait bien.
MONTHERL., Songe, 1922, p. 79.
a) Exercices scolaires. Devoirs écrits ou oraux donnés aux élèves en vue de les préparer à satisfaire aux épreuves de contrôle d'un enseignement. Exercices pratiques, de traduction, de composition :
6. « Il ne s'agit pas aujourd'hui, dit-il, si j'ai bien lu l'emploi du temps, d'un exercice de vocabulaire, mais d'un exercice de composition française, ne mêlons pas les genres. »
ALAIN, Propos, 1921, p. 238.
En partic., gén. au plur. Manuel où sont rassemblés ces exercices. Exercices de mathématiques.
b) Exercice spirituel. Ascèse en vue d'une perfection spirituelle. Exercices de dévotion, de pénitence, de piété.
B.— [Gén. exercice de + subst.] Action de pratiquer ou de mettre en pratique
1. un métier, une fonction, un service religieux. Pas le plus minime incident, je vous prie de le croire, en vingt années d'exercice (ROMAINS, Knock, 1923, II, 3, p. 10) :
7. C'est à contrecœur, cependant, que je vous entends presque chaque semaine : vous n'ignorez pas que l'exercice du ministère m'est rendu difficile, que mon modeste travail d'historien absorbe le plus clair de mon temps.
BERNANOS, Imposture, 1927, p. 314.
En exercice, dans l'exercice de ses fonctions. Le lendemain, je pris un petit logement garni et j'entrai en exercice (PICARD, Avent. E. de Senneville, 1813, II, p. 15) :
8. LORIN. — (...) je rosse le citoyen Rocher, dit le Sapeur (...)
ROCHER furieux. — Ah! brigand! dans l'exercice de mes fonctions (...) (Il tire son sabre).
DUMAS père, Chev. Maison-Rouge, 1847, II, 5, p. 67.
2. un pouvoir, une autorité, un droit. On abolit la liberté de la presse, car elle est inconciliable avec l'exercice du pouvoir arbitraire (STAËL, Consid. Révol. fr., t. 1, 1817, p. 484). Il finissait par considérer l'exercice de la puissance comme un soulagement, comme une délivrance (MALRAUX, Conquér., 1928, p. 43) :
9. Dans le choix que le gouvernement fait, quant aux dispositions à prendre pour rendre au pays l'exercice de sa souveraineté, je ne prétends pas que tout le monde trouve une satisfaction complète, pas plus que dans toutes les matières où il a fallu agir depuis le 18 juin 1940.
DE GAULLE, Mém. guerre, 1959, p. 587.
Domaine partic.
DR. COMM. Période au terme de laquelle sont établis les comptes d'une entreprise (inventaire, bilan, comptes de profits et pertes) (BARR. 1974). Il restait une somme d'environ soixante-huit mille francs, qu'on avait portée à l'exercice suivant (ZOLA, Argent, 1891, p. 176).
DR. FISCAL. Période d'exécution du budget. Droit de contrôle de l'administration des Contributions indirectes (BARR. 1974). Art 175 — Les dépenses inscrites au budget de fonctionnement sont autorisées pour la durée d'un exercice budgétaire (Traité Euratom, 1957, p. 365).
DR. PÉNAL. Exercice illégal. Délit commis par toute personne qui, non munie d'un diplôme d'État de docteur en médecine, prend part habituellement à l'établissement d'un diagnostic ou au traitement de malades :
10. ... si une législation se fait plus sévère que jusqu'ici et en vient à appeler exercice illégal de médecine l'art d'interroger les consciences, ne verrons-nous pas aussitôt certains Homais exiger que les directeurs de consciences soient médecins, ou leur interdire de confesser leurs fidèles.
BIOT, Pol. santé publ., 1933, p. 24.
Rem. On rencontre ds la docum. exerciseur, subst. masc. Appareil de gymnastique qui permet par un dispositif élastique le travail de la musculature des bras. Le Pneu Michelin, — celui qui boit l'obstacle et l'exerciseur de la même marque (La Publicité, n° 4, nov. 1903, p. 16). Attesté également ds la docum. sous la forme extenseur-exerciseur. Synon. de extenseur. Extenseur-exerciseur, appareil combiné pour la culture physique (Catal. jouets [Trois-Quartiers] Suppl. Madelios, 1936).
Prononc. et Orth. :[]. Cf. é-1. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Début XIIIe s. Espiriteil exercice (Li Epistle saint Bernard a Mont Deu, ms. Verdun 72, f° 15 v° ds GDF. Compl.); 2. 1424 « pratique de quelque chose » ici, au fém. (Lett. du roi d'Angl., Félib., H. de Par., I, 552b, ibid.); 3. 1531 « action d'assumer une fonction, d'exercer un métier » (Compte de S. Ladre, p. 10, Hosp. de Clerm.-s.-Oise, ibid.). Du lat. class. exercitium « exercice, pratique », dér. de exercere (exercer). Il est difficile de distinguer dans les mss exercice de exercite (cf. J. DE MEUNG, trad. de l'Art de chevalerie de Végèce : l'éd. U. Robert, I, 28 donne exercice, alors que l'éd. L. Löfstedt donne exercite). Fréq. abs. littér. :3 234. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 5 486, b) 3 810; XXe s. : a) 3 350, b) 5 015. Bbg. Deux mots d'étymol. Vie Lang. 1956, p. 497. — GOHIN 1903, p. 336. — PERROT (G.). Vocab. milit. Banque Mots. 1972, p. 207.

exercice [ɛgzɛʀsis] n. m.
ÉTYM. Fin XIIIe; lat. exercitium « exercice », de exercere. → Exercer.
———
I
A (Fin XIIIe). Littér. Action ou moyen d'exercer ou de s'exercer (en vue d'entretenir ou de développer des qualités physiques ou morales). || Acquérir une aptitude, une technique par un long, un continuel, un constant exercice. Application, apprentissage, travail. || C'est par l'exercice qu'on devient compétent. → C'est en forgeant qu'on devient forgeron. || Les dons les plus remarquables s'altèrent faute d'exercice.
1 Cour. || Exercice physique : activité physique, ensemble de mouvements destinés à améliorer le rendement musculaire; un de ces mouvements. → 1. Canne, cit. 4; carrure, cit. 2; corporel, cit. 4; corroborer, cit. 1; cruauté, cit. 5; danse, cit. 8. || Exercice des muscles (→ Assouvissement, cit. 2), des doigts. || Des exercices gymnastiques, équestres, rythmiques. || Une série d'exercices d'assouplissement, d'acrobatie. || Faire un exercice d'échauffement. || Exercices à la barre, au sol. || Athlète rompu à tous les exercices du corps. || Une série d'exercices préparatoires à l'exécution d'un mouvement, d'un saut, d'un lancer. Entraînement. || Réussir un exercice difficile. Force (tour de).
1 Pour mieux dompter la paresse et le vice,
Armes, chevaux, furent ton exercice,
Guerres, combats, mascarades, tournois (…)
Ronsard, le Premier livre des poèmes, « Discours à Scevole… ».
2 Les jeux mêmes et les exercices seront une bonne partie de l'étude : la course, la lutte, la musique, la danse, la chasse, le maniement des chevaux et des armes (…) Ce n'est pas une âme, ce n'est pas un corps que l'on dresse, c'est un homme (…) Et, comme dit Platon, il ne faut pas les dresser l'un sans l'autre (…) Et, à l'ouïr, semble-t-il pas prêter plus de temps et plus de sollicitude aux exercices du corps (…) ?
Montaigne, Essais, I, XXVI.
3 Quand il fut en l'âge où la chasse
Plaît le plus aux jeunes esprits,
Cet exercice avec mépris
Lui fut dépeint (…)
La Fontaine, Fables, VIII, 16.
4 Je ne m'arrêterai pas à prouver au long l'utilité des travaux manuels et des exercices du corps pour renforcer le tempérament et la santé (…)
Rousseau, Émile, I.
5 (…) dans la description des divers exercices, manège, chasse, lutte, natation, Rabelais s'amuse : ces tours de force de maître Gymnaste deviennent, sous sa plume, des tours de force de la langue.
Sainte-Beuve, Causeries du lundi, Rabelais, t. III, p. 11.
6 Dans tout ce qui ressortit au music-hall, je rencontre la naïveté de bon aloi. Acrobates et danseurs, rompus aux exercices de force et de grâce, deviennent de bois devant l'objectif.
Colette, l'Étoile Vesper, p. 197.
2 (1637, Descartes). Absolt, au sing. Exercice physique. || L'exercice est nécessaire à la santé (→ Compenser, cit. 3). || Le docteur lui a recommandé de prendre de l'exercice ( Mouvement), de faire un peu d'exercice. || Marchez, secouez-vous, faites de l'exercice ! || Vous manquez d'exercice.
7 Le défaut d'exercice est fatal aux enfants (…) quelles lésions profondes, soit au physique, soit au moral, une privation continuelle d'air, de mouvement, de gaieté, ne doit-elle pas produire chez les écoliers ?
Balzac, Louis Lambert, Pl., t. X, p. 372.
B (Absolt, ou qualifié). || Un, des exercices : activité réglée, entraînement s'exerçant dans un domaine particulier (intellectuel, artistique, spirituel).
1 Exercice militaire. || L'école du fantassin comporte une série d'exercices spéciaux. || Exercice du fusil, de tir, à feu. || Aguerrir (cit. 1) un soldat par les exercices.Absolt. || L'exercice : entraînement des soldats au maniement des armes et aux mouvements sur le terrain. Évolution, instruction, manœuvre. || Le lieutenant instructeur fait faire l'exercice à sa section. || Soldats qui vont à l'exercice.
8 (…) on le mène (Candide) au régiment. On le fait tourner à droite, à gauche, hausser la baguette, remettre la baguette, coucher en joue, tirer, doubler le pas, et on lui donne trente coups de bâton; le lendemain, il fait l'exercice un peu moins mal, et il ne reçoit que vingt coups (…)
Voltaire, Candide, II.
2 (1580, Montaigne). Action d'exercer (une faculté intellectuelle, morale…). || L'exercice des sens, des facultés intellectuelles, de la mémoire (→ Accoupler, cit. 4). || Un exercice de volonté. || C'est moins un discours qu'un exercice de rhétorique. || Exercices académiques (→ Apporter, cit. 22).Exercices de style. || Les Exercices de style, de R. Queneau.
9 Jouir est une science (…) l'exercice des cinq sens veut une initiation particulière (…)
Baudelaire, Salon de 1846, Aux bourgeois.
10 Le parallèle est un exercice de style que j'ai pratiqué dès l'enfance dans tous les pays, et qui m'a singulièrement aiguisé les idées ou facilité le travail.
Giraudoux, Bella, II, p. 47.
11 J'étais conduit par ces étranges remarques à ne plus accorder qu'une valeur de pur exercice à l'acte d'écrire (…)
Valéry, Variété II, p. 212.
3 (1865). Cour. || Exercices scolaires : devoirs particuliers, aux difficultés graduées, qui acheminent les élèves à des travaux plus amples et plus personnels. || Exercices de traduction, de composition, de grammaire. || Exercices structuraux. || Exercice de calcul, d'algèbre, de géométrie. || Exercices faits au tableau. || Exercices pratiques. || Exercices de version, de thème. || Exercice écrit, oral.Spécialt. || Cahier, livre d'exercices.Au plur. || Exercices grecs, exercices latins; exercices de calcul : livre où sont rassemblés ces exercices. || Exercices pour la classe de sixième. || Vous prendrez vos exercices page 24.
4 Le fait de jouer, de chanter des passages musicaux pour assimiler les difficultés. || Exercices exécutés par un artiste. || Faire des exercices sur le piano, sur le violon. || Chanteuse qui fait des exercices de vocalisation. Vocalise.Passage écrit dans cette intention. || Morceau composé pour servir d'exercice à un exécutant. || Cahier d'exercices pour le piano. Étude.
12 Il disait : — Les autres professeurs, qu'est-ce qu'ils racontent ? Faut faire des exercices, des exercices, et patati, et patata. Mais est-ce que j'en ai fait, moi des exercices ? Laissez-moi donc tranquille ! On apprend à jouer en jouant.
Gide, Si le grain ne meurt, I, VI.
5 (1669, Molière). Relig. (généralt qualifié). Acte de piété, prière, etc. destiné(e) à élever l'âme. || Exercices de l'âme. Mystique. || Exercices de pénitence, de mortification. Ascétisme (→ Ascèse, cit. 5). || Exercices de dévotion, de piété (→ Divertissement, cit. 2). || Les Exercices spirituels, d'Ignace de Loyola. || Exercice de la Sainte Messe, opuscules de Bossuet.
13 Lorsque vous serez levée, mettez-vous à genoux, et faites votre exercice du matin en cette manière (…)
Bossuet, Opuscules, VII, 509.
14 Passant les années entières dans l'exercice des jeûnes, des macérations, des prières (…)
Massillon, Carême, Élus, in Littré.
15 La Fontaine (…) ne s'en tint pas à cette première relation avec Port-Royal, et il publia en 1673 la Captivité de saint Malc. On se demande ce qui a pu l'amener à rimer cette historiette sacrée d'après saint Jérôme et toute en l'honneur de la virginité. La Fontaine n'était pas chaste; M. d'Andilly ou quelque autre lui aura conseillé cet exercice comme pénitence et comme exemple.
Sainte-Beuve, Port-Royal, V, IX.
C (1685). Vx. Action d'exercer en éprouvant; résultat de cette action. Peine, tourment (→ Exercer, 3.).
16 Les malades d'alors, étant tels que les nôtres,
Donnaient de l'exercice au pauvre hospitalier,
Chagrins, impatients, et se plaignant sans cesse (…)
La Fontaine, Fables, XII, 24.
———
II
1 (XVe). || Exercice de : action d'exercer (4.) en employant, en mettant en usage. || L'exercice du pouvoir, du commandement (→ Blaser, cit. 2). || Problème qui requiert l'exercice du sens critique. || Trouver des joies dans l'exercice de la patience. 1. Pratique. || L'exercice de nos devoirs (→ Attiédir, cit. 6).
17 Je vous conseille de continuer l'exercice de toutes vos petites perfections (…)
Mme de Sévigné, 1220, 28 sept. 1689.
18 (…) l'exercice des sublimes vertus élève et nourrit le génie (…)
Rousseau, Julie ou la Nouvelle Héloïse, Lettre XXVII.
19 L'exercice de la vie de l'esprit me semble conduire nécessairement à l'universalisme (…)
Julien Benda, la Trahison des clercs, p. 229.
(XVe). || Exercice d'un droit (→ Civil, cit. 7; 3. droit, cit. 22). || Avoir la jouissance de ses droits sans en avoir l'exercice. Incapacité. || L'exercice d'une capacité (cit. 10), d'un privilège.
20 Selon que c'est l'existence même du droit, ou simplement son exercice qui est envisagé, on parle de jouissance du droit et d'exercice du droit, d'incapacité de jouissance et d'incapacité d'exercice.
Dalloz, Nouveau répertoire de droit, État et capacité des personnes, 5.
2 (1707, Vauban). Absolt. Dr. fisc. Droit des agents de l'administration des contributions indirectes de contrôler par des visites les activités donnant lieu à perception. Visite. || Agents préposés à l'exercice ( Contrôleur). || Redevables, assujettis, soumis à l'exercice.
21 L'exercice soumet le contribuable à la surveillance permanente du fisc. Celui-ci a le droit d'effectuer des visites constantes ou périodiques, qui lui permettent de déterminer exactement, au point de vue strictement matériel, voire scientifique, du contrôle des faits, l'assiette des droits à recouvrer.
Louis Trotabas, Précis de science et législation financière, no 391 (éd. Dalloz).
3 (1865). Absolt. Dr. comm. Période comprise entre deux inventaires, deux budgets (souvent une année). || Bilan en fin d'exercice. || Exercice 1985, coïncidant avec l'année civile. || L'exercice 1985-1986, chevauchant sur deux années. || L'exercice a le plus souvent une durée d'une année. || Clôture (cit. 6) d'un exercice.Spécialt. || Exercice social : période de durée fixe généralement annuelle, choisie pour l'établissement des comptes d'exploitation et des bilans d'une société.
Dr. fin. Période de temps comprise entre deux budgets. || L'exercice budgétaire ne coïncide pas avec l'année budgétaire, mais est augmenté de la période dite complémentaire nécessaire à l'ordonnancement et au paiement de certains travaux et dépenses. || L'exercice est considéré comme clos à l'expiration de cette période. || Crédits de l'exercice courant.
22 On peut donc considérer la durée annuelle de l'autorisation budgétaire comme une personnalité comptable englobant l'ensemble des charges et des droits afférents à une année, et l'on appelle exercice l'ensemble des opérations de dépense et des recettes effectuées soit pour l'acquittement des dépenses, soit pour la réalisation des recettes d'un budget pendant la période ouverte pour l'exécution des services du budget.
Dalloz, Nouveau répertoire de droit, Budget, 55.
4 (1587). || L'exercice de… : le fait d'exercer (5.) une activité d'ordre professionnel. || L'exercice d'une profession, d'une charge (→ Debout, cit. 17), d'un métier (→ Artisan, cit. 7), d'un art (→ Augurer, cit. 4). || Outrage à un magistrat dans l'exercice ou à l'occasion de l'exercice de ses fonctions. || Conditions d'exercice, règles d'exercice d'une profession. || Il a été condamné pour exercice illégal de la médecine.Année d'exercice, celle où l'on remplit à son tour une fonction dans laquelle plusieurs personnes se succèdent.En exercice : en activité, en service. || Entrer en exercice. || Président, bâtonnier en exercice. || Fonctionnaire en exercice, par oppos. à fonctionnaire en congé ou en retraite. Activité.
23 (…) les deux notaires représentaient les anciennes et les nouvelles mœurs (…) Maître Mathias était un vieux bonhomme âgé de soixante-neuf ans, et qui se faisait gloire de ses vingt années d'exercice en sa charge.
Balzac, le Contrat de mariage, Pl., t. III, p. 113.
5 Le fait de pratiquer (un culte). || L'exercice d'un culte, d'une religion. || « La République garantit le libre exercice des cultes », article 1er de la loi du 9 décembre 1905. || Exercice public du culte. || Édifices consacrés, biens affectés à l'exercice du culte. || Entraves au libre exercice des cultes. || Prêtre dans l'exercice de son ministère.
24 Le docteur marchait de long en large à travers la pièce. Enfin il est revenu vers moi en souriant (…) — « À quoi bon vous tenir ici plus longtemps ! Rentrez donc tranquillement chez vous. » — « Je puis reprendre l'exercice de mon ministère ? » — « Bien sûr (…) Le pis qui puisse vous arriver, c'est d'interrompre votre travail (…) »
Bernanos, le Journal d'un curé de campagne, p. 286-287.
CONTR. (Du sens I.) Calme, inaction, inactivité, repos. — (Du sens II.) Congé, disponibilité, non-activité, retraite.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • exercice — Exercice. s. m. v. Action par laquelle on s exerce. Long, penible, frequent, continuel exercice. cela ne s apprend que par un long exercice. il faut que je me remette en exercice. se tenir en exercice. exercice de la pique. exercice du mousquet.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • exercice — Exercice, Studium, Subactio, Exercitium. Grand exercice, Non parua exercitatio. Lieu de tout exercice, soit à luicter, courir, disputer, et traicter des lettres, Gymnasium, Academia. L exercice de ceux qui s exerçoyent au combat anciennement à… …   Thresor de la langue françoyse

  • exercice — EXERCICE: Préserve de toutes les maladies : toujours conseiller d en faire …   Dictionnaire des idées reçues

  • exercice — фр. [эгзэрси/с] exercise англ. [э/ксэсайз] Exerzitium нем. [экзэрци/циум] упражнение …   Словарь иностранных музыкальных терминов

  • Exercice — (экзерси́с, франц. – упражнение), первая часть урока классич. танца – упражнения у станка и на середине зала, вырабатывающие проф. качества, необходимые для выполнения танц. техники: выворотность и силу мышц ног, правильную постановку… …   Балет. Энциклопедия

  • exercice — (è gzèr si s ) s. m. 1°   Action d exercer quelqu un à quelque chose ou de s y former soi même. Cela ne s apprend que par un long exercice. •   Bientôt il devint grand, robuste, agréable et adroit à tous les exercices du corps, FÉN. Tél. XXIV.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • EXERCICE — s. m. Action par laquelle on exerce ou l on s exerce. Long, pénible, fréquent, continuel exercice. Cela ne s apprend que par un long exercice. Il faut que je me remette en exercice. Se tenir en exercice.   Il signifie particulièrement, en termes… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • EXERCICE — n. m. Action d’exercer ou de s’exercer. Long, pénible, fréquent, continuel exercice. Cela ne s’apprend que par un long exercice. Il signifie particulièrement, en termes de Guerre, Action d’exercer, de s’exercer au maniement des armes et aux… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Exercice — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Exercice », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Exercice comptable Exercice physique Exercice …   Wikipédia en Français

  • exercice —    Employé dans un sens obscène pour désigner l’acte vénérien.        La dame avait fait provision pour l’exercice du cas.    ( Moyen de parvenir. )         Trois femmes un jour disputaient    Quels, en l’amoureux exercice,    Les meilleurs… …   Dictionnaire Érotique moderne


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.